Une équipe mobile pour enfants et adolescents en crise

L’EMICEA : un dispositif innovant et des moyens dédiés pour répondre aux situations de crise chez l’enfant et l’adolescent.

 Prendre en charge une situation de crise sur le lieu et dans le contexte de son apparition afin d’optimiser les actions thérapeutiques : tel est l’objectif de l’Equipe Mobile d’Intervention de Crise en faveur des enfants et des adolescents. Porté par le pôle de Psychiatrie de l’Enfant et de l’Adolescent, ce dispositif innovant à l’ambition départementale, a vocation à compléter les dispositifs de soins déjà existants, tout en s’articulant avec eux, en étant au plus près des patients.

Pour constituer l’équipe pluridisciplinaire, le projet a reçu une dotation pérenne de l’Agence Régionale de Santé Centre Val de Loire (l’ARS) qui sera complétée par un financement de l’EPSM.

 Un projet fruit d’un diagnostic partagé avec les partenaires du territoire

Le diagnostic partagé du Projet Médical de Territoire en Santé Mentale, réalisé en concertation avec les partenaires de la Psychiatrie de l’Enfant et de l’Adolescent de l’E.P.S.M Georges Daumézon, (3ème secteur de pédopsychiatrie, aide sociale à l’enfance conseil départemental, foyers, IME, éducation nationale, protection judiciaire de la jeunesse…), portait sur l’organisation du parcours des soins de l’enfant et de l’adolescent.

Il a mis en évidence des besoins de prise en charge dans le parcours de soins des enfants et adolescents

  • L’augmentation constante du nombre d’enfants de moins de 16 ans qui présentent une problématique de crise qui sont adressés au Centre Psychiatrique d’Accueil d’Urgence (C.P.A.U) ou aux urgences pédiatriques.
  • Des demandes également croissantes des familles et des partenaires (Institut Médico Educatif, écoles et collèges, foyers d’accueil…) pour une intervention de la Pédopsychiatrie dans des très brefs délais auprès des enfants et adolescents qui présentent des troubles aigus du comportement.

Par ailleurs, les Centre Médico Psychologiques (CMP) qui ont des listes d’attente conséquentes, et qui sont organisés de manière à garantir la permanence et la continuité des soins avec des prises en charges thérapeutiques longues et des consultations programmées, n’ont pas les effectifs nécessaires pour pouvoir intercaler des consultations non programmées et accueillir toutes les demandes nécessitant une réponse dans les 72 heures.

Il est enfin observé depuis quelques années une saturation récurrente de l’Unité d’Hospitalisation à Temps Complet pour Adolescents qui par ailleurs n’a pas vocation à recevoir des enfants de moins de 12 ans.

Apporter une réponse thérapeutique sur le lieu adaptée et réactive

L’équipe répond aux situations de crise ou aux situations qui demandent une intervention rapide dans les 72h, hors situations de danger vital qui relèvent du SAMU ou des pompiers et qui doivent être traitées par les urgences pédiatriques (Centre Hospitalier de l’Agglomération Montargoise, Centre Hospitalier Régional d’Orléans) ou psychiatriques (CPAU).

L’intervention de l’équipe mobile apporte une réelle réponse thérapeutique sur le lieu et dans le contexte de l’apparition de la situation de crise. Cette action s’adresse aussi bien au jeune lui-même qu’à sa famille ou aux adultes qui l’ont en charge, et notamment aux foyers d’accueil médico-sociaux, à qui elle apporte soutien et étayage.

L’intervention de l’équipe mobile constitue par sa spécificité et sa pertinence un moment décisif pour la résolution de la crise et l’évolution favorable du jeune et du système dans lequel il évolue, sans avoir obligatoirement recours à l’hospitalisation. Elle peut aussi prévenir les hospitalisations récurrentes.

Les situations qui sont susceptibles d’être prises en charge par l’équipe mobile sont : les situations de crise se manifestant par des troubles du comportement, conduites à risque, accès de violence, crises clastiques en lien avec des conflits intrafamiliaux, des difficultés éducatives ou des troubles du comportement récurrents en milieu institutionnel, un isolement social, un retrait relationnel, une rupture scolaire, et toute autre pathologie psychiatrique ou de santé mentale, qui est vécue comme « urgente » par l’entourage nécessitant une intervention d’un spécialiste de la relation. Une évaluation téléphonique de chaque situation sera effectuée au préalable par l’équipe mobile qui fixera le mode d’action et le délai de son intervention.

L’équipe mobile veille à la continuité du parcours de soins du patient et travaille en concertation avec les urgences pédiatriques et psychiatriques (C.P.AU) et avec les différentes structures de soins notamment de la pédopsychiatrie (C.M.P, Hôpitaux de jour, Unité Hospitalière Temps Complet Adolescent, Service d’Accueil Familial Thérapeutique ), ainsi qu’avec les partenaires du médico-social, de l’éducation nationale, de l’aide sociale à l’enfance… afin de garantir une cohérence entre les différentes prises en charge tant pédopsychiatriques que sociales et médico-sociales.

Il s’agit d’une équipe pluridisciplinaire spécifiquement formée, pédopsychiatre, infirmiers, psychologues, assistant social, cadre de santé, secrétaire. Les professionnels interviennent en binôme de spécialité différente.

Où consulter ?

Enfants & Ados Adultes




  • Le GHT
  • Annuaires
  • Plan d’accès et contact
  • Plan du site
  • Mentions légales