Présentation

L’Établissement Public de Santé Mentale du Loiret Georges Daumézon (EPSM G.Daumézon) prend en charge les personnes ayant des troubles psychiques au sein de la population des 678 722 habitants du Loiret (source INSEE 2019). Il gère sur le site à Fleury les Aubrais 240 lits d’hospitalisation temps complet et 243 places. Résolument tourné vers l’ambulatoire, l’EPSM G. Daumézon gère 40 structures extra-hospitalières dont 14 CMP adultes et 8 CMP enfants et adolescents, répartis sur l’ensemble du territoire du Loiret.

Nos 1000 professionnels de santé  prennent en charge une file active de 15 000 patients.

L’EPSM Daumézon compte 5 pôles d’activité clinique

  • D’un pôle de psychiatrie de l’ adulte avec un Centre de Psychiatrie d’Urgence, d’Accueil et de Crise ouvert 7j/7j et 24h/24h, 7 secteurs de psychiatrie adulte avec 7 unités d’hospitalisation ouvertes, fermées et dédiées à l’insertion, 144 places d’hôpitaux de jour, 12 CMP-CATTP répartis sur le Loiret, 29 places d’appartements thérapeutiques et 11 appartements d’insertion.
  • D’un pôle de soins spécifiques regroupant le Centre Ressources de Psychothérapie et de Réhabilitation Interdisciplinaire en Santé Mentale du Loiret (Thérapies cognitivo-comportementales ; Thérapie familiale ; Remédiation cognitive ; Victimologie ; Education thérapeutique ; Centre de Réhabilitation), une filière de soins en gérontopsychiatrie, une filière de soins en addictologie.
  • D’un pôle de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent avec 8 CMP/CATTP, 3 HDJ, 1 Équipe Mobile d’Intervention auprès des Enfants et des Adolescents (EMICEA), 1 Service d’Accueil Familial Thérapeutique (SAFT) ; 1 Centre de Diagnostic précoce et d’Accompagnement de l’Autisme (CDAA 45), l’Unité d’Hospitalisation à Temps Complet pour Adolescents (UHTCA)
  • D’un pôle de soins en milieu pénitentiaire avec consultations ambulatoires, hôpital de jour et Unité d’Hospitalisation Spécialement Aménagée.
  • D’un pôle de services d’appui aux soins avec un service de médecine somatique doté d’un plateau de rééducation pluridisciplinaire.

L’organisation institutionnelle de l’EPSM

L’établissement est administré par un conseil de surveillance présidé par le Docteur François Rollin.

Il est dirigé par Jean-Yves Boisson, directeur général. Le Docteur Maher Ayzouki préside la commission médicale d’établissement (CME).

De nombreuses instances consultatives et sous-commissions contribuent à l’organisation générale de l’établissement : Commission Médicale d’Etablissement (CME), Comité technique d’établissement (CTE), Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT), Commission Des Usagers (CDU), Commissions des Soins Infirmiers, de rééducation et Médico-Tehcniques (CSIRMT), Comité de Liaison Alimentation Nutrition (CLAN), Comité de Lutte contre La Douleur (CLUD), Espace de réflexion éthique, Commission culturelle…

  • La Direction de l’établissement
  • Directeur général : M. Jean-Yves Boisson. Secrétariat : 02 38 60 79 00
  • Coordonnateur général des soins : M. Pascal Gaillard. Secrétariat : 02 38 60 79 10
  • Directeurs Adjoints :
    • Personnels et Projet social, Qualité-Gestion des risques: Mme Christèle Bienvenu. Secrétariat : 02 38 60 57 08
    • Affaires générales, Affaires médicales,  : Mme Aurore Billet. Secrétariat : 02 38 60 79 01
    • Ressources financières et numériques : Mme Élodie Le Menach. Secrétariat : 02 38 60 79 00
    • Logistique, Approvisionnement, Travaux et Développement durable. Mme Virginie Barbier-Syracuse. Secrétariat : 02 38 60 79 01
  • Les instances

Instances délibératives

  • Le conseil de surveillance
    Conformément à la loi « Hôpital, Patients, Santé, Territoire » du 21 juillet 2009, l’établissement est doté d’un Conseil de Surveillance.Il comprend trois catégories de membres : des représentants des collectivités territoriales, des représentants du corps médical et des personnels hospitaliers, des personnes qualifiées et des représentants des usagers.Le conseil de surveillance se prononce sur les orientations stratégiques de l’établissement et exerce un contrôle permanent sur la gestion et la santé financière de l’établissement. Il délibère sur l’organisation des pôles d’activité et des structures internes. Il dispose de compétences élargies en matière de coopération entre établissements. Il donne son avis sur la politique d’amélioration de la qualité, de la gestion des risques et de la sécurité des soins.
  • Le directoire est un organe collégial qui approuve le projet médical, prépare le projet d’établissement, conseille le directeur dans la gestion et la conduite de l’établissement. Il est présidé par le directeur et le président de la CME (commission médicale d’établissement) est son vice-président.

Instances consultatives

  • La Commission Médicale d’Etablissement (CME)
    Composée de représentant des praticiens hospitaliers, elle contribue à l’élaboration de la politique d’amélioration continue de la qualité et de la sécurité des soins, et des projets relatifs aux conditions d’accueil et de prise en charge des usagers. Elle est consultée sur le projet médical, les investissements, le développement professionnel continu.
  • Le Comité Technique d’Etablissement (CTE)
    Le CTE est l’instance représentant le personnel administratif, technique, logistique et soignant de l’établissement.Il est chargé de donner son avis sur les questions et projets de textes relatifs à l’organisation et au fonctionnement des services. Y sont examinées notamment les questions relatives aux effectifs, aux emplois et aux compétences, aux règles statutaires, aux méthodes de travail, aux grandes orientations en matière de politique indemnitaire, à la formation, à l’insertion professionnelle, à l’égalité professionnelle et à la lutte contre les discriminations.
  • Le Comité d’Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail (CHSCT)
    Composé de représentants élus des organisations syndicales et du médecin du travail, le CHSCT est consulté pour toutes les questions relatives à l’organisation des conditions de travail et de la sécurité. Il procède à l’analyse des risques et a un rôle de conseil et de propositions.
  • La Commission des Soins Infirmiers, de Rééducation et Médico-Techniques (CSIRMT)
    La Commission des Soins Infirmiers, de Rééducation et Médico-Techniques est composée de représentants élus de différentes catégories de personnels qui participent à la mise en œuvre des soins infirmiers, de rééducation et médico-technique.
  • Les chiffrés clés 2019

Où consulter ?

Enfants & Ados Adultes




  • Le GHT
  • Annuaires
  • Plan d’accès et contact
  • Plan du site
  • Mentions légales